Articles

Sériole Géante…

J’ai eu le plaisir de recevoir ici début Février, Franck et Gabriel pour une semaine de pur bonheur…

Mon bateau n’est pas le radeau de la méduse, mais l’Evangile si ils l’avaient certainement lu, voir relu, car le séjour fut exceptionnel, non tant par le nombre, que par la qualité et la taille des prises réalisées.

LE POISSON du séjour, celui qui vaut à Franck, une invitation pour un séjour ici sur la prochaine saison, est sans conteste cette sériole géante, qui est venue exploser le roosta popper halco, pour livrer un combat titanesque.

Oui, vous devez savoir que dans le règlement du lodge, tout nouveau détenteur de l’un des 4 poissons du grand slam (coqs, cuberas, Mullet snappers, sérioles) se voit offrir son prochain voyage ici (hors aérien cela s’entend) : avis aux amateurs.

Ce jour là nous avons tapé au popper, sur cette roche, 8 sérioles dont ce monstre de 51kg !!!

Les bestiaux montaient comme des balles sur les halcos.

Pour info, le précédent record du camp était de 35kg…C’est dire que Franck à vraiment mis la barre très très haute. Pour ma part et même en plongée je n’ai jamais croisé de sérioles de cette taille dans cette partie du Pacifique.

Après ce terrible combat, notre poisson de roi est retourné dans le bleu de son élément, avec toujours le secret espoir de recroiser un jour sa route.

Mais les autres prédateurs de l’archipel n’ont pas été en reste.

Comme cette magnifique Cuberas pour Franck.

Ou encore ces beaux roosterfishs pour Gabriel et Franck.

A l’an prochain les amis…

Le dépucelage !!!

Il n’y à pas d’âge pour perdre son pucelage…

Ah bon d’accord mais là il va quand même falloir s’y mettre…

Ainsi parlait notre ami Gerard (dit gégé) lors de son arrivée à l’aéroport de Panama City.

Il parlait de la capture d’un Gallo, roosterfish, bien sur…

Sa pugnacité aura fini par payer puisque notre ami s’est offert le luxe d’un gallo de 33 kg pris au popper, lequel lui aura offert un combat tout simplement énorme.

Le poisson lui à tout fait : attaque de fou par le travers sur le popper à 4 m du bateau, premier rush de 50 m, second, puis troisième et enfin en désespoir de cause ultime défense en fonçant droit sous la coque du bateau.

Gérard ne s’en ai pas laissé compter pour autant, et en pêcheur sportif expérimenté, il aura su déjouer toutes les ruses mais aussi maîtriser la puissance de ce poisson d’exception.

Quelle émotion une fois la bête hisser à bord : ce sont ces moments d’immenses bonheurs partagés qui font la richesse de notre métier de guide.

Merci à toi Gérard.

Sur les trois premiers jours de pêche l’activité halieutique était bonne avec beaucoup d’attaques sur les poppers et Bruno a su tirer son épingle du jeux avec quelques beaux spécimens de Mullets Snappers ultra combatifs.

En revanche, sur les Cuberas et malgré son physique de decathlonien, notre Bruno s’est fait démonter, peut être une faiblesse de la tresse ? Quoiqu’il en soit, nos rouges se sont régalées de ses Nambas.



Un beau Gallo pour Bruno.

Et puis les choses se sont compliquées. Sans raison apparente l’archipel s’est comme vidée de vie. Les poissons se sont endormis et hormis les carangues et quelques snappers ou mérou qui répondaient présents, certaines journées nous ont paru bien longues…


C’est aussi cela parfois la pêche : nos compagnons de jeux ont toujours le dernier mot.
Même dans l’archipel de Las Perlas.
Merci et bravo à mes deux guerriers qui malgré une pêche devenue difficile, n’ont rien lâché.

shark attack in Las Perlas

Chez Panama-fishing, on aime taquiner toutes les grosses bêtes, surtout si celles ci ont des grandes dents…. Je vous laisse découvrir cette dernière vidéo des Requins bouledogues (shark) de l’archipel de Las Perlas !

Noël avant la date.

Première quinzaine de décembre, nous avons eu le plaisir de recevoir ici Freddy et Jacques, deux sérieux vendéens venus en découdre avec les gros prédateurs de l’archipel.

Même si sur la semaine, la pêche fut assez irrégulière, les bourres pifs distribués par les fishs de Las Perlas auront marqués leurs esprits mais aussi leurs chairs…

Quelques images de combats mémorables !!!

Comme cette sériole piquée dans deux mètres d’eau sur un feed popper 150

Ou encore ce beau roosterfish venu exploser la surface de l’eau pour ensuite pendant le combat s’appuyer  sur un courant de 4 nœuds : du très violent…

Freddy quant à lui reussira l’exploit d’extraire une dienton de 20 kg sur une Racing de 60 lbs : beau coup de ligne maestro.

Belle cubera patron.

Les belles coryphènes n’ont pas été en reste avec des sauts toujours très spectaculaires. Mon conseil sur cette espèce déserrer votre frein bon dieu.

Et toujours une ambiance mémorable.

Merci à vous les amis on se voit cet été. C’est promis je viens aux Sables partager un beau homard grillé et quelques beaux flacons !!!

Air Flying Fish

Une bien belle compagnie Air Flying Fish : La dernière petite vidéo de panama-fishing.fr dans l’archipel de Las Perlas avec des Roosterfish bien joueurs mais pas que.

 

 

Même si le service à bord est parfois un peu rugueux…

PERE & FILS

Cette semaine en recevant dans l’archipel Gérard et Serge j’ai touché du doigt le vrai bonheur.

Le bonheur du partage d’une passion commune entre un père et son fils…pour la pêche sportive.

Récit et photos de cette belle aventure.

Il a quelques mois Serge (le fils) prenait contact avec moi pour organiser à Gérard (le père) un voyage de pêche dont la technique privilégiée devait être…la pêche à la calée.

Bon je sais, ce n’est pas ma technique de prédilection et le Panama n’est pas connue comme étant le paradis de la calée.

Mais pour la pratiquer de temps en temps, je sais quelle permet d’obtenir de bons résultats voir parfois de permettre la capture de poissons records.

Sauf que rien ne devait se passer ainsi…

Puisque très rapidement nos deux pêcheurs de l’ile de Beauté se sont piqués au jeu du leurre de surface, pour finalement ne « sacrifier » qu’une demie-journée de leur séjour à la calée !!!

Première journée, premier poisson du séjour, Gérard met la barre très haute en piquant un magnifique sail fish que j’estime à 140 lbs.

Combat de folie à l’avant du bateau.(les images bientôt sur youtube).

Je crains le pire car la bête est violente et Gérard est affublé d’un moulinet dont le frein se bloque à chaque rushs de l’animal.

Après 15 minutes d’un combat acharné et incertain et une bonne dizaine de chandelles, le poisson magique rend les armes. Je le rostre, superbe specimen, jugez vous même.

Chapeau maestro…

Serge en bon Corse est un peu plus long au démarrage, mais les bases du popper furent vite, voir très vite assimilées.

Une belle moisson de rooster fishs (poissons coqs) au big A la nouvelle tuerie de chez Tropic Clinic.

Tous repartis dans leur milieu.

Gérard lui aussi à assurer une belle collection de galinacés de Las Perlas.

Mais pas que…

Gérard nous fera un festival de belles coryphènes toujours très impressionantes avec des chandelles toujours plus apuyées.

Magnifique mullet snapper pour Serge qui séchera la bête en quelques minutes.

Et toujours énormément de carangues très très agressives sur les poppers.

Merci à vous Messieurs, pour votre bonne humeur, pour le fromage et le lonzo. Et surtout pour m’avoir permis de partager ces quelques jours de votre filiale intimité…

Pace y salute y forza Bastia !!!

595 poissons dans la semaine!!!

Plus la saison avance et plus la pêche devient miraculeuse sur Las Perlas !!

Les courants autour de l’archipel sont toujours aussi froids, oscillant entre 18 et 23 degrés,  mais les poissons sont bien là, et en nombre!

Il y a actuellement une majorité de carangues jaunes entre 7 et 13 kilos.

 

Quelques carangues bleues et gros yeux tournent avec ces carangues jaunes, autour des boules de sardines. La plus grosse journée de la semaine a comptabilisé 104 poissons avec une majorité de carangues dans ce genre.

Ce qui n’empêche pas de trouver de belles concentrations d’autres espèces, telles que les carpes oranges ou les mullets snappers.

 

 

 

 

 

Les mullets snappers sont bien moins nombreux qu’ils ont pu l’être mais ils en restent quelques uns autour des carangues, y compris des très gros! Ci dessous deux gros mullets dont le record actuel de la saison 25 kgs pour Jean-Claude. Un véritable monstre pris sur une Diablo… Magnifique coup de ligne Maestro.

 

Nous sommes même tombés sur un regroupement de poissons coqs, mêlés aux thazards, si bien qu’il y avait près de trois cents coqs autour du bateau à chasser dans les sardines, de la vraie folie! Malheureusement pour nous, ils étaient très difficiles à faire mordre, on n’en a fait que trois, mais il y avait le potentiel pour en faire 30 !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca fait du bien de revoir un peu de poissons coqs autour de notre archipel !

Les sérioles n’ont pas été très joueuses cette semaine, mise à part une grosse de 24 kilos prise au Flitz par Serge  et quelques petites aux alentours des 7-9 kilos. Elles attendent une eau plus chaude pour se replacer sur leurs secteurs habituels.

 

 

 

 

 

 

Et puis comme toujours nous avons eu notre lot de surprise pour la semaine, à commencer par cette tortue trop curieuse de voir quel leurre nous utilisions, et qui s’est piquée sur le triple du flitz de Serge.

 

 

Ou encore cette permit qui s’est fait prendre sur un leurre souple au milieu des sardines, une grande première ici, et un vrai bonheur sur canne légère!

 

 

Les sardines sont cernées, elles n’ont plus d’échappatoire!

 

Encore merci à nos amis vendéens qui ont tout donné sur ce séjour pour réalisé des scores pêche aussi élevés, mais qui ont aussi et surtout été de très bonne compagnie. A refaire au plus vite !

 


Belle photo de famille n’est ce pas ?

 

 

Début février, carton sur Las Perlas

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

Vous l’aurez compris, rien qu’en lisant le titre, ce dernier séjour de pêche en compagnie de nos amis Pierrot, Joël et Mathieu a été incroyable. Incroyable d’une part par le nombre de poissons pris, mais aussi par la diversité et la taille des grosses prises.

 

En effet, après une journée difficile le premier jour, nous avons retrouvé les poissons les jours suivants, lors de notre premier bivouac, et ça a été littéralement la Kermesse !

La chute brutale  de la température  génère un foisonnement de Krill, et avec eux les requins baleines qui profitent de l’occasion pour se remplir le ventre.

 

 

Mais d’autres espèces étaient aussi très présentes dans les pêches d’eau plus chaude, où il était alors possible de pêcher un nombre incalculable de poissons, toutes espèces confondues sur un même secteur !

 

Les mullets snappers qui ont été très présents la semaine passée avaient complètement disparus cette semaine, mis à part un ou deux poissons esseulés.

Même problème pour les poissons coqs, qui ne voulaient rien savoir de nos leurres, alors qu’ils étaient là et en nombre. Par contre, toutes les autres espèces étaient extrêmement réactives au popper. C’est ainsi que nous avons dû pêcher autour de 230 poissons en deux jours, durant le deuxième bivouac, une vraie folie de carangues de toute sorte, carpe rouge et sériole en train de pourchasser nos poppers, sans répis !

 

Nous avons pris dans la semaine plus de 350 poissons, avec une majorité de carangues hippos, et bigeye, ainsi que de très nombreuses carangues bleues et pompanos. Quelques très belles rouges, dont deux poissons de 27 kilos, pour Pierrot et Mathieu,  sont venues s’inviter à la fête.

Cette semaine a aussi été pour nous l’occasion de tester les inchikus faits maison que nous avons réalisé en début de semaine… Le bilan jusqu’à présent est très positif puisque nous avons attrapé beaucoup de très beaux poissons avec ces protos, dont des espèces extrêmement rarement prises au leurre.

Bref une semaine de folie, que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

 

 

 

Les envahisseurs de Las Perlas

Sur l’archipel de Las Perlas, des envahisseurs nous ont assiégés depuis quelques temps déjà, si bien qu’il devient très difficile de pêcher certains secteurs au popper sans se faire harceler par les carangues, sérioles et carpe rouges du coin!!!
Cette vidéo a été tournée en trois jours de pêche, qui ont été incroyables tant par le nombre de prises que par la variété!