Noël avant la date.

Première quinzaine de décembre, nous avons eu le plaisir de recevoir ici Freddy et Jacques, deux sérieux vendéens venus en découdre avec les gros prédateurs de l’archipel.

Même si sur la semaine, la pêche fut assez irrégulière, les bourres pifs distribués par les fishs de Las Perlas auront marqués leurs esprits mais aussi leurs chairs…

Quelques images de combats mémorables !!!

Comme cette sériole piquée dans deux mètres d’eau sur un feed popper 150

Ou encore ce beau roosterfish venu exploser la surface de l’eau pour ensuite pendant le combat s’appuyer  sur un courant de 4 nœuds : du très violent…

Freddy quant à lui reussira l’exploit d’extraire une dienton de 20 kg sur une Racing de 60 lbs : beau coup de ligne maestro.

Belle cubera patron.

Les belles coryphènes n’ont pas été en reste avec des sauts toujours très spectaculaires. Mon conseil sur cette espèce déserrer votre frein bon dieu.

Et toujours une ambiance mémorable.

Merci à vous les amis on se voit cet été. C’est promis je viens aux Sables partager un beau homard grillé et quelques beaux flacons !!!

Air Flying Fish

Une bien belle compagnie Air Flying Fish : La dernière petite vidéo de panama-fishing.fr dans l’archipel de Las Perlas avec des Roosterfish bien joueurs mais pas que.

 

 

Même si le service à bord est parfois un peu rugueux…

Entry with Post Format « Video »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.

Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus.

 

Lire la suite

PERE & FILS

Cette semaine en recevant dans l’archipel Gérard et Serge j’ai touché du doigt le vrai bonheur.

Le bonheur du partage d’une passion commune entre un père et son fils…pour la pêche sportive.

Récit et photos de cette belle aventure.

Il a quelques mois Serge (le fils) prenait contact avec moi pour organiser à Gérard (le père) un voyage de pêche dont la technique privilégiée devait être…la pêche à la calée.

Bon je sais, ce n’est pas ma technique de prédilection et le Panama n’est pas connue comme étant le paradis de la calée.

Mais pour la pratiquer de temps en temps, je sais quelle permet d’obtenir de bons résultats voir parfois de permettre la capture de poissons records.

Sauf que rien ne devait se passer ainsi…

Puisque très rapidement nos deux pêcheurs de l’ile de Beauté se sont piqués au jeu du leurre de surface, pour finalement ne « sacrifier » qu’une demie-journée de leur séjour à la calée !!!

Première journée, premier poisson du séjour, Gérard met la barre très haute en piquant un magnifique sail fish que j’estime à 140 lbs.

Combat de folie à l’avant du bateau.(les images bientôt sur youtube).

Je crains le pire car la bête est violente et Gérard est affublé d’un moulinet dont le frein se bloque à chaque rushs de l’animal.

Après 15 minutes d’un combat acharné et incertain et une bonne dizaine de chandelles, le poisson magique rend les armes. Je le rostre, superbe specimen, jugez vous même.

Chapeau maestro…

Serge en bon Corse est un peu plus long au démarrage, mais les bases du popper furent vite, voir très vite assimilées.

Une belle moisson de rooster fishs (poissons coqs) au big A la nouvelle tuerie de chez Tropic Clinic.

Tous repartis dans leur milieu.

Gérard lui aussi à assurer une belle collection de galinacés de Las Perlas.

Mais pas que…

Gérard nous fera un festival de belles coryphènes toujours très impressionantes avec des chandelles toujours plus apuyées.

Magnifique mullet snapper pour Serge qui séchera la bête en quelques minutes.

Et toujours énormément de carangues très très agressives sur les poppers.

Merci à vous Messieurs, pour votre bonne humeur, pour le fromage et le lonzo. Et surtout pour m’avoir permis de partager ces quelques jours de votre filiale intimité…

Pace y salute y forza Bastia !!!

MUSIC AND LIGHTS FROM LAS PERLAS

Bon j’ai trouvé mon cadeau de Noël, un Canon Mark III.

Pascal est venu sans beaucoup de leurres mais avec un appareil photo de folie…

Je vous laisse juge de la qualité des images, pour moi, je ne suis pas un spécialiste, mais c’est du jamais vu !!!

La vue du Lodge à la tombée de la nuit .

La pointe Sud de l’archipel

Et pour la pêche ?

Cette Dienton, Pascal lui a littéralement cassée la mâchoire en la piquant à quelques mètres du bateau (regardez bien en bas à droite de sa gueule). Bon c’est vrai elle en voulait, c’est comme cela qu’il faut les mater.

Ses petits compagnons Jean et Seb n’auront pas eu cette chance : potentiel doublé avec attaques simultanées sur le même spot qui se soldera par une double casse…

Eh oui les gars bienvenus à Las Perlas.

Bon cette semaine non plus les rouges n’ont pas été très actives, mais pour les autres espèces le séjour sera bien intense.

Quelques images prises au Canon Mark III des plus beaux spécimens de la semaine. (Mulet snapper, carpe rouge, poissons coqs, sérioles)

Sur chaque séjour ou presque il y à un coup de ligne qui sort de l’ordinaire, soit par la variété du poisson qui vient nous défier, soit par la combativité ou encore les circonstances météos.

Cette semaine l’honneur en revient à Sébastien qui à proprement séché en 30 petites minutes un Bull Dog Shark que j’estime entre 170 et 200 kg.

La preuve s’il était besoin que les petits gabaris (Seb) peuvent avec pugnacité venir à bout d’adversaires bien puissants : Une sorte de remake halieutique de David et Goliath, à un détail prêt : la fronde était ici un Furrary poping extrem et avec une arme de ce calibre même les plus gros prédateurs prennent peur…

Bien joué Seb, le release sera aussi parfait avec rendez-vous direct chez le dentiste pour un affutage du dentier.

Très bientôt la vidéo du combat en ligne sur Youtube.

Du très lourd je vous le promet !!!

BACK TO LAS PERLAS

Comme pour saluer notre retour, les baleines de l’archipel nous ont offert un spectacle d’une rare beauté.

Quelques clichés pour vous pris par Brigitte avec son œil de lynx qui pourrait tout aussi bien être celui d’un guide de pêche. Chapeau l’artiste…

Pile en face du lodge qui est en arrière plan sur la photo !!!

Voilà pour la minute de poésie…

Place aux choses sérieuses, le pliage de carbonne.

Et là aussi big big show, en tout premier lieu pour les coqs du secteur qui semblent bien ne pas avoir vu la queue d’un Halco depuis euhhh…plusieurs mois.

Jean Marc, Philippe, Seb, Jean et Pascal se sont régalés sur ces poissons toujours d’un panache et d’une combativité hors du commun.

Les Français et les coqs une grande histoire d’amour.

La preuve en images.

On commence avec du lourd et 29kg tout en puissance pour Jean Marc.

Et bim au tour de Philippe de défier le roi de la bassecour.

Sous l’œil un peu circonspect des fous du pays qui se demandent pourquoi tant d’agitation dans le bourg et par cette chaleur tropicale .

Petite séance de reoxygénation avant le retour au grand bleu.

Les Kapoutous se portent bien merci pour eux.

Nous avons testé pour vous le proto de la nouvelle Furrary Racing Travel en 70 lbs : attention une vraie bombe qui pète même sous les pluies les plus violentes.

Beaucoup de carangues et la découverte d’un tout nouveau spot a big big sharks. Ou comment les Kapoutous se font voler leurs poppers pour penser dompter ces bêtes avec des pointes nylon en 400 lbs. Et bien non les amis le Bull Dog panaméen ne redoute que l’acier !!!

Les rouges se sont faites très discrètes pour ce premier séjour l’occasion de revenir les défier une prochaine fois…

VIVA ESPANA

En bon Français que je suis, l’Espagne représentait dans mon esprit en Numéro 1 le meilleur jambon au monde (le bellota) en Numéro 2 la meilleure équipe de football en Europe du moment.

C’est déjà pas mal vous me direz…

Oui mais en plus, ils ont d’excellents pêcheurs sportifs !

La preuve en images au panama et avec les commentaires du moment.

Les trois mousquetaires de la semaine Alex, Patrick et Xav ont bénéficié cette semaine d’une superbe météo tranchant singulièrement avec les violents orages de la semaine écoulée.

Une seule journée de pluie perturbée par les orages sur les 7 J de pêche programmés. Du mieux donc en terme de météo mais aussi et surtout en terme halieutique puisque les belles prises se sont succédées en particulier pour Alex qui en pêcheur expérimenté à réaliser le grand chlem Panaméen dès le second jour (Mullet snapper, poisson coq et cubéra dienton).

Et les premières belles sérioles au popper n’ont pas tardé non plus à monter à bord.

Xavier et Patrick eux aussi on sorti leur épingle du jeu avec toutefois quelques grosses casses ou hameçon ouvert en 2. Depuis le temps que je dis que pour les rouges les ST 66 sont hors jeux…

Patrick après son combat d’une heure avec un bull dog shark qui a fini par pêter sur du 250 lbs…Ces pu…. de bull dog capturés aux poppers sont d’une puissance redoutable quand leur poids dépasse les 100 kg.

La misère dans les yeux de cette homme vaincu par la BETE…

 

Heureusement récompensé par des adversaires à dimension plus humaine.

 

Xavier pour son second voyage de pêche s’en est plutôt bien sorti, bien que sévèrement puni par les grosses rouges…

Bref, des roosterfish, des sharks, des cuberas des sérioles et une ambiance au diapason pour cette semaine de folie dans l’archipel de las Perlas.

C’est cela aussi la pêche exotique au Panama.

Viva España…

Reprise sous les orages

Après un triste mois de mai à regarder la pluie tombée sur les plages de ma Bretagne natale, il me tardait de retrouver mon archipel d’adoption pour une reprise en mains des poppers.

Trois pêcheurs confirmés, habitués des voyages de pêche et de la traque des grosses GT, Murielle, Bruno et Xavier avaient prévu d’ouvrir le bal.

Sacrément bien équipés les lascars cela promettait d’envoyer du très lourd.

En fait de très lourd, c’est quasiment le ciel qui nous est tombé sur la tête, une dépression orageuse ayant élue domicile entre les iles pendant quasi toute la semaine.

Mais il en fallait plus, pour décourager l’équipe qui s’est donnée à fond et ce 10 heures par jour durant …moi je dis chapeau bas.

Même si les poissons ont été difficiles sans doute perturbés par les éclairs incessants, quasi toutes les espèces de l’archipel ont été capturé.

Magnifique coq pour Murielle qui nous à livré un combat d’anthologie.

 

 

Carrément le grand chlem Panaméen au popper pour Bruno qui, je le dis,carrément est impréssionant de concentration et de pugnacité.

Dont de superbe Gallo de 27 kg !!!

Ou encore c’est magnifique sériole de 23 kg proprement séchée .

Quant à Xavier le scientifique de l’étape, les coqs et sérioles lui ont mieux réussi que les grosses cuberas qui manifestement, elles aussi ont un niveau d’étude élevé et tracent des droites brisées parfaites d’un point A le popper au point B leur trou en guise de signature.

Avec une mention particulière pour ce superbe Rockero leurré par un petit deep stick blanc pesé à 9,5 kg soit moins de 1 kg du record au tackle de l’espèce !

Et puis toujours ces moments de folie comme ce Bull Dog Shark que j’estime entre 150 et 200 kg entièrement sortie de l’eau à la nuit tombante, la gueule béante pour se jetter sur le Halco de Bruno et se lancer dans un rush d’une puissance inouie.

Combat avorté au bout de 4 minutes le poisson s’étant mal piqué sur le leurre. Mais quelle IMAGE !!!

Pêche difficile mais belles rencontres et grands souvenirs partagés, gravés pour toujours dans les esprits. Et si c’était aussi cela qui nous fait tant aimé la pêche sportive …

SHARKS ATTACKS

 

Pour notre dernière session avant la pause printanière, les fishs de l’archipel n’ont pas répondu présents, en nombre importants, aux sollicitations pourtant insistantes de nos hôtes de l’Ile de Beauté

Alors que les semaines précédentes, la zone regorgeait de vie, il nous a semblé que l’océan pacifique s’était soudain comme endormie, comme tapie dans la langueur de l’été équatoriale qui s’annonce…

Pour autant si les prises n’ont pas été très nombreuses, des poissons d’exception ont été capturés.

Jugez en par vous même.

Mullet Snapper de 50 lbs pour Eddy, potantiel all tackle record du monde. CHAMPION DU MONDE EDMOND.

Coq de 35 kg pour François, record du camp sur la saison.

 

 

Coq de 28 kg pour César.

 

Carpe de 23 kg pour Jean-Pierre.

 

 

Sériole de 25kg pour François Xavier.

 

 

Et la même pour Eddy

 

Et pour notre dompteur de requins, Marco alias Sharkman, un bulldog de 80kg et un taureau estimé à 130 kg, au popper s’il vous plaît.

 

 

Des combats d’antologie.

Les poissons capturés cette semaine étaient d’une très grande combativité, en particulier les coqs et les sérioles qui chosent très rares n’hésitaient pas à aller à la roche pour abréger victorieusement les combats.

Et comme toujours, lorsque le poisson est difficile énormément de décrochés.

Au total sur le séjour et sur les deux bateaux 25 coqs montés à bord, 8 sérioles, 6 dientons, deux sharks et les habituelles carangues jaunes de l’archipel.

Merci à vous, Messieurs, pour votre combativité, la bonne humeur quotidienne, le fromage Corse et la saucisse de Murano.

Pace i Salude.