«

»

Début février, carton sur Las Perlas

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

Vous l’aurez compris, rien qu’en lisant le titre, ce dernier séjour de pêche en compagnie de nos amis Pierrot, Joël et Mathieu a été incroyable. Incroyable d’une part par le nombre de poissons pris, mais aussi par la diversité et la taille des grosses prises.

 

En effet, après une journée difficile le premier jour, nous avons retrouvé les poissons les jours suivants, lors de notre premier bivouac, et ça a été littéralement la Kermesse !

La chute brutale  de la température  génère un foisonnement de Krill, et avec eux les requins baleines qui profitent de l’occasion pour se remplir le ventre.

 

 

Mais d’autres espèces étaient aussi très présentes dans les pêches d’eau plus chaude, où il était alors possible de pêcher un nombre incalculable de poissons, toutes espèces confondues sur un même secteur !

 

Les mullets snappers qui ont été très présents la semaine passée avaient complètement disparus cette semaine, mis à part un ou deux poissons esseulés.

Même problème pour les poissons coqs, qui ne voulaient rien savoir de nos leurres, alors qu’ils étaient là et en nombre. Par contre, toutes les autres espèces étaient extrêmement réactives au popper. C’est ainsi que nous avons dû pêcher autour de 230 poissons en deux jours, durant le deuxième bivouac, une vraie folie de carangues de toute sorte, carpe rouge et sériole en train de pourchasser nos poppers, sans répis !

 

Nous avons pris dans la semaine plus de 350 poissons, avec une majorité de carangues hippos, et bigeye, ainsi que de très nombreuses carangues bleues et pompanos. Quelques très belles rouges, dont deux poissons de 27 kilos, pour Pierrot et Mathieu,  sont venues s’inviter à la fête.

Cette semaine a aussi été pour nous l’occasion de tester les inchikus faits maison que nous avons réalisé en début de semaine… Le bilan jusqu’à présent est très positif puisque nous avons attrapé beaucoup de très beaux poissons avec ces protos, dont des espèces extrêmement rarement prises au leurre.

Bref une semaine de folie, que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

 

 

 

'