BACK TO LAS PERLAS

Comme pour saluer notre retour, les baleines de l’archipel nous ont offert un spectacle d’une rare beauté.

Quelques clichés pour vous pris par Brigitte avec son œil de lynx qui pourrait tout aussi bien être celui d’un guide de pêche. Chapeau l’artiste…

Pile en face du lodge qui est en arrière plan sur la photo !!!

Voilà pour la minute de poésie…

Place aux choses sérieuses, le pliage de carbonne.

Et là aussi big big show, en tout premier lieu pour les coqs du secteur qui semblent bien ne pas avoir vu la queue d’un Halco depuis euhhh…plusieurs mois.

Jean Marc, Philippe, Seb, Jean et Pascal se sont régalés sur ces poissons toujours d’un panache et d’une combativité hors du commun.

Les Français et les coqs une grande histoire d’amour.

La preuve en images.

On commence avec du lourd et 29kg tout en puissance pour Jean Marc.

Et bim au tour de Philippe de défier le roi de la bassecour.

Sous l’œil un peu circonspect des fous du pays qui se demandent pourquoi tant d’agitation dans le bourg et par cette chaleur tropicale .

Petite séance de reoxygénation avant le retour au grand bleu.

Les Kapoutous se portent bien merci pour eux.

Nous avons testé pour vous le proto de la nouvelle Furrary Racing Travel en 70 lbs : attention une vraie bombe qui pète même sous les pluies les plus violentes.

Beaucoup de carangues et la découverte d’un tout nouveau spot a big big sharks. Ou comment les Kapoutous se font voler leurs poppers pour penser dompter ces bêtes avec des pointes nylon en 400 lbs. Et bien non les amis le Bull Dog panaméen ne redoute que l’acier !!!

Les rouges se sont faites très discrètes pour ce premier séjour l’occasion de revenir les défier une prochaine fois…

Début février, carton sur Las Perlas

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

Vous l’aurez compris, rien qu’en lisant le titre, ce dernier séjour de pêche en compagnie de nos amis Pierrot, Joël et Mathieu a été incroyable. Incroyable d’une part par le nombre de poissons pris, mais aussi par la diversité et la taille des grosses prises.

 

En effet, après une journée difficile le premier jour, nous avons retrouvé les poissons les jours suivants, lors de notre premier bivouac, et ça a été littéralement la Kermesse !

La chute brutale  de la température  génère un foisonnement de Krill, et avec eux les requins baleines qui profitent de l’occasion pour se remplir le ventre.

 

 

Mais d’autres espèces étaient aussi très présentes dans les pêches d’eau plus chaude, où il était alors possible de pêcher un nombre incalculable de poissons, toutes espèces confondues sur un même secteur !

 

Les mullets snappers qui ont été très présents la semaine passée avaient complètement disparus cette semaine, mis à part un ou deux poissons esseulés.

Même problème pour les poissons coqs, qui ne voulaient rien savoir de nos leurres, alors qu’ils étaient là et en nombre. Par contre, toutes les autres espèces étaient extrêmement réactives au popper. C’est ainsi que nous avons dû pêcher autour de 230 poissons en deux jours, durant le deuxième bivouac, une vraie folie de carangues de toute sorte, carpe rouge et sériole en train de pourchasser nos poppers, sans répis !

 

Nous avons pris dans la semaine plus de 350 poissons, avec une majorité de carangues hippos, et bigeye, ainsi que de très nombreuses carangues bleues et pompanos. Quelques très belles rouges, dont deux poissons de 27 kilos, pour Pierrot et Mathieu,  sont venues s’inviter à la fête.

Cette semaine a aussi été pour nous l’occasion de tester les inchikus faits maison que nous avons réalisé en début de semaine… Le bilan jusqu’à présent est très positif puisque nous avons attrapé beaucoup de très beaux poissons avec ces protos, dont des espèces extrêmement rarement prises au leurre.

Bref une semaine de folie, que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

Pour retrouver toutes les photos concernant cet article, cliquez ici

 

 

 

Panama Fishing Saison II

Top départ pour la saison II dans l’archipel de Las Perlas.

Au rendez-vous de TRES GROS coqs. Big roosterfish.

Des sérioles en abodance

Des rouges encore timides

Et des escadrilles de raies volantes

 

Juillet mois exceptionnel pour la pêche au Panama

Le Panama n’est pas, loin s’en faut, qu’une destination hivernale. Bien au contraire, les mois d’avril, mai, juin et juillet sont très souvent exceptionnels.

Laissant la grisaille hexagonale de  ce mois de Juillet 2012 , nous avons passé cette année deux semaines de rêve dans l’archipel de Las Perlas. Beaucoup de très beaux poissons, une météo très agréable et cerise sur le gateau des baleines partout entre les iles…

Les rouges

 

Les Coqs. Roosterfish

Match au sommet entre Steph et son Bull Shark

 

 

 

 

 

 

 

Je vais lui faire une ordonnance et une sévère

,

Les plus belles prises de la saison.

L exercice est toujours difficile au moment de choisir les photos des plus belles prises de la saison. A vous de juger…Mais une chose est certaine les poissons les plus incroyables eux ne sont pas encore sur ces images.

Lire la suite

Les autres snappers

J’ai recense sur place et la liste est loin d’être exhaustive, plus de quinze espèces de red snapper en français, famille des lutjans.

Lire la suite

Les grosses serioles au popper

La grande particularite de la pêche dans l’archipel de Las Perlas, c’est le nombre impressionnant de serioles entre 10 et 35kg present sur zone. Entre 5 et 15 m d’eau les departs sur les poppers sont TRES violents.

Lire la suite

Les carangues bleues de Las Perlas

Nous n’avons pas dans cette région du Pacifique la Carangue Ignobilis que l’on rencontre en Nouvelle Calédonie ou sur les Marquises. En revanche, six types de carangues différentes sont présentes dans les eaux du Panama.

La plus belle est sans aucun doute pour moi, la carangue bleue.

Lire la suite

Les plus belles plages du Panama.

Pour notre plaisir et celui des accompagnants l’archipel de Las Perlas offre sans doute parmi les plus belles plages du Panama.

Lire la suite